Epaule - Définition

Epaule - Définition

Epaule

 

L'épaule est une articulation complexe qui permet la mobilité du bras dans toutes les directions.

 

CONSTITUTION

Elle est constituée d'une part de la tête de l'humérus qui forme une demi sphère et d'autre part de la cavité glénoïde, qui est une cavité arrondie creusée dans l'angle extérieur de l'omoplate. Cette engrenage des deux surfaces articulaires permet au bras de bouger largement dans toutes les directions.
La contrepartie à cette mobilité est une certaine fragilité. C'est pour cela que l'articulation est renforcée par une capsule et de nombreux ligaments qui maintiennent les deux os bien attachés l'un à l'autre. Les tendons de certains muscles comme le biceps coulissent au dessus de l'articulation et participent à son renforcement. 
Les mouvements de l'humérus dans la glène sont accentués par des minimes basculements de l'omoplate qui permet à la glène de s'orienter un peu plus vers le haut ou le bas. Tout cela est actionné par des muscles situés dans le dos qui travaillent en synergie avec les muscles qui actionnent l'épaule.
Enfin, l'épaule est maintenue vers l'avant par la présence de la clavicule qui relie l'omoplate au sternum. Dernier petit détail, l'os que l'on sent au sommet de l'épaule et que l'on croit faire partie de l'articulation de l'épaule s'appelle l'acromion : c'est un petit relief de l'omoplate sur lequel viennent s'attacher des muscles qui ont leur rôle dans les mouvements de rotation de l'épaule (la coiffe des rotateurs).

 

Les maladies de l'épaule

 Les maladies de l’épaule sont nombreuses, et très diverses dans leurs manifestations. Le portail www.epaule.com décrit chacune d’entre elle, de façon simple et illustrée, par des photos et des films. 


On distingue trois origines principales aux maladies de l’épaule : 

- Le traumatisme : qu’il s’agisse d’une chute, d’un choc ou d’un faux mouvement, occasionnant une fracture, une luxation ou la lésion d’un nerf. 
- L’usure : qu’elle intéresse les tendons de la coiffe pouvant aboutir à leur rupture, ou le cartilage, (recouvrant les surfaces osseuses articulaires) conduisant à l’arthrose. 
- L’inflammation touchant les tendons (tendinite) ou les ligaments (capsulite). 

Seul un diagnostic précis de l’origine des symptômes occasionnant le problème d'épaule, permettra de pratiquer le geste le plus adapté à cette pathologie.