POIDS

POIDS - définition

POINT DE DÉPART

Le poids est une notion chiffrée qui reste subjective. En effet, le poids normal est subordonné à la taille : il est normal qu'un homme de 1m95 pèse 85 Kgs. Ce même poids de 85 Kgs devient tout à fait anormal chez une femme de 1m50.

 

LA SILHOUETTE

D'autre part, la notion de normalité du poids dépend selon les individus. A taille égale et sexe égal, certaines personnes s'estimeront en surpoids, là où d'autres se trouveront normales. Et inversement d'autres se verront normales, voire en surpoids, alors que l'ensemble de la population les considérera comme squelettique. C'est là qu'intervient la notion de « silhouette »

 

LE POIDS DE FORME

Enfin, certaines personnes se sentiront en équilibre et « bien dans leur peau » à un certain poids alors que, pour le même poids et la même taille, d'autres se sentiront en surpoids : c'est la notion de « poids de forme ».

 

LA NOTION MÉDICALE DE POIDS

Et puis il y a la notion médicale du poids, calculé autrefois par la formule de Broca (Poids=Taille-100) ou par la formule de Lorentz : Poids=(Taille –100)- (taille en cm-150)/4.

Actuellement le poids est calculée selon « l'indice de masse corporelle » ou IMC. Quelle que soit la formule on peut se trouver en sous-poids, normal, en surpoids modéré ou en surpoids pathologique.

 

LES « CONSTITUANTS DU POIDS »

Ce qui constitue notre corps et donc notre poids, est un ensemble d'éléments qui sont variables selon les individus.

 

Les os

La charpente osseuse dépend des individus. Certains ont les os lourds et massifs, d'autres ont des os fins et légers. Il est évident qu'une personne qui a des os lourds, part (en ce qui concerne l'excès de poids) avec un « handicap » par rapport à une personne qui a des os légers. La perte de poids ne se fait pas aux dépens des os, et heureusement, sinon c'est l'intégrité de notre charpente qui est en cause.

 

Les muscles

Ils pèsent très lourd. A volume extérieur égal (donc à silhouette égale) quelqu'un de très musclé pèsera automatiquement plus lourd qu'une personne peu musclée et pourvue de beaucoup de graisse.

 

L'eau

Nos cellules sont remplies d'eau, et nos tissus également. C'est la raison pour laquelle, 85% du poids d'un adulte est constitué d'eau. Or cette eau est indispensable au bon fonctionnement de tout notre organisme. Si on maigrit en perdant de l'eau, on met son organisme en péril, c'est la déshydratation .

 

Les tissus

Ce sont toutes les structures qui sont constituées de cellules, de fibres et de liquides. Ces tissus dont le plus répandu dans le corps est le tissu conjonctif , sont les structures normales de soutien de notre organisme. Selon leur organisation, leur structure et leur composition, ils constituent tous les éléments de soutien, voire de constitution des organes. Lorsque la perte de poids se fait aux dépends des tissus, il s'agit d'un amaigrissementpathologique, tel qu'on le voit dans les maladies graves comme le cancer.

 

La masse grasse
  • C'est un ensemble des cellules faites d'adipocytes qui se trouvent sous la peau, dans un tissu appelé « hypoderme », mais également dans de nombreux tissus constitutifs de l'organisme : entre certains organes profonds où la graisse sert d'amortisseur, entre les muscles, etc. C'est cette graisse qui joue le rôle de réserve.