Rhizarthrose

Rhizarthrose - Lésion à la base du pouce

Rhizarthrose - Lésion à la base du pouce

Dans la rhizarthrose, les lésions arthrosiques siègent au niveau de l’articulation entre le premier métacarpien et un des os du poignet (le trapèze). C’est l’arthrose de l’articulation trapézo-métacarpienne.  Cette articulation permet « l’opposition du pouce ». C’est elle qui est sollicitée quand on met le pouce en opposition avec les autres doigts. C’est l’articulation qui entre en jeu dans les mouvements de « pince » (pince pouce-index ; pince pouce-auriculaire…).
 
A la longue, l’atteinte de l’articulation détermine :

• une déformation du pouce en « marche d’escalier » au niveau de l’articulation ;

• une diminution de volume des muscles de la paume de la main (ceux qui sont dans le prolongement du pouce).

 Le choix du type d’intervention dépend de nombreux facteurs (âge, bilan clinique, souhaits du patient).

 


 
 

La rhizarthrose

La rhizarthrose est l’arthrose entre le trapèze et le premier métacarpien, à la base du pouce. C’est un problème fréquent chez la femme de la cinquantaine. Elle atteint souvent les deux cotés à la fois

Le plus souvent son origine est idiopathique, c’est-à-dire sans cause précise, mais elle peut être secondaire à une fracture ou une maladie inflammatoire.

Traitement medical

Il associera le repos, les anti-inflammatoires, une orthèse de repos du pouce à porter la nuit.

Ce traitement doit être poursuivi pendant plusieurs mois. Si malgré cela, les douleurs persistent il faut envisager un traitement chirurgical. Des infiltrations peuvent être proposées

Traitement Chirurgical

Prothèse trapézo-métacarpienne, Si la qualité osseuse du trapèze le permet et si l’arthrose ne touche pas l’articulation avec le scaphoïde. Intervention réalisée en ambulatoire. Elle permet une récupération rapide avec un début de rééducation à huit jours.

Trapézectomie avec ligamentoplastie

Il s’agit de réaliser l’ablation du trapèze. On y associe, le plus souvent possible, une stabilisation du pouce par une ligamentoplastie en utilisant un tendon de voisinage. C’est une intervention qui est habituellement réalisée sous anesthésie du membre supérieur et lors d’une hospitalisation ambulatoire.

Une orthèse du pouce sera portée trois semaines puis on débutera une rééducation en cas de trapézectomie

DIAGNOSTIC

Signes cliniques

La douleur est le signe clinique le plus fréquent, particulièrement pour les gestes utilisant la pince entre le pouce et un autre doigt : ouverture d’une fenêtre, d’un bocal, utilisation d’une clé L’articulation va progressivement se déformer par sub-luxation, qui entraine la déformation typique de la base du pouce, cela entraînera une diminution de l’écartement du pouce qui sera compensé par une hyperlaxité de l’articulation métcarpo-phalangienne.

Examens complémentaires

La radiographie standard du pouce de face et de profil confirme le diagnostic, évalue le stade évolutif et permet d’apprécier la qualité osseuse.

Informations complémentaires

 Complications

L’irritation des nerfs cutanés et l’infection sont exceptionnelles et ne laissent aucune séquelle quand ils sont pris en charge rapidement. Pour les prothèses le descellement est rare, ainsi que le risque de luxation.