Tendinite du coude

TENDINITE DU COUDE

Tendinite du coude ? Épicondylite externe ? Épicondylite interne ? Tennis elbow ?

La tendinite du coude a plusieurs appellations dont celle « d’épicondylite », terme employé dans le secteur médical. On dénombre deux principaux types de tendinite du coude :

  • l’épicondylite externe ou « tennis elbow » : la douleur se situe généralement sur la partie extérieure de l’avant-bras. Elle est la conséquence directe d’une sollicitation excessive des muscles extenseurs du poignet qui permettent de relever le poignet vers le haut.
  • l’épicondylite interne ou « golfer elbow » : la douleur se situe dans la partie interne de l’avant-bras. Cette fois-ci l’inflammation touche les muscles fléchisseurs du poignet qui permettent de plier le poignet vers le bas.

Toutefois, la douleur ne s’arrête pas seulement aux régions du coude et du poignet face à ce type de tendinite, la douleur peut remonter jusque dans l’épaule.

SYMPTOME DE LA TENDINITE DU COUDE

Les symptômes de la tendinite du coude sont généralement bénins.

Toutefois face à ces différents symptômes, la consultation du corps médical doit être impérative :

• Vous ressentez une douleur qui part de votre coude et irradie tout votre avant-bras.
• Vous ressentez une douleur en touchant la partie externe ou interne du coude.
• Vous souffrez lorsque vous avez le bras tendu.
• La rotation de votre avant-bras est douloureuse.
• Vous observez un léger gonflement au niveau du coude, il peut être également rougi et chaud.
• Vous souffrez suite à un choc sur le coude.
• Vous ressentez des fourmillements et des vibrations dans l’avant-bras.

SE PRÉVENIR DE LA TENDINITE DU COUDE

Une prévention possible

Il est possible d’éviter et de prévenir la tendinite du coude.

 

En ce qui concerne le sport

Pour préserver les tendons lorsque vous pratiquez du sport, pensez à bien vous échauffer et à vous hydrater le plus possible. Le choix du matériel est également très important, prenons l’exemple du tennis, le joueur devra s’équiper d’une raquette adaptée à sa morphologie et à sa pratique avec un cordage adéquat pour éviter tout type de blessure.

 

En ce qui concerne le travail

Pour rappel, la tendinite du coude fait partie des maladies dites « professionnelles » et touche plus particulièrement les professionnels du bâtiment qui exercent des mouvements répétitifs et lourds. Il est important pour eux aussi de penser à s’échauffer avant d’exécuter leurs tâches. Ils doivent privilégier un matériel adapté et si possible, qui ne provoque pas de vibrations.

Les personnes travaillant devant un ordinateur peuvent également souffrir de cette tendinite, ils doivent éviter d’avoir les poignets cassés quand ils tapent sur un clavier ou encore utiliser des souris d’ordinateur ergonomiques.

TMS ET TENDINITE DU COUDE

Les TMS au bureau

Passer plusieurs heures face à un ordinateur peut faire apparaître différents troubles et douleurs : engourdissement, douleurs diverses, sensation d’ankylose, etc...

 

Les TMS dans les métiers du bâtiment

Les métiers dans le secteur du bâtiment et des travaux sont reconnus comme étant très exigeants et physiques. Certaines parties du corps sont très souvent sollicitées pouvant entraîner des affections articulaires telles que, des tendinites, des entorses et bien d’autres. Le fait de travailler dans des positions parfois peu académiques associé au port de charges lourdes favorisent considérablement l’apparition des TMS.

 

Les TMS dans le secteur agricole

Plus particulièrement touchés par les TMS, les exploitants agricoles sont soumis à de nombreuses affections articulaires et notamment laissant apparaitre des lésions chroniques.